Privilégier le goût authentique du vin naturel

Privilégier le goût authentique du vin naturel

Privilégier le goût authentique du vin naturel

Apprécié pour son caractère bio et son goût authentique, le vin naturel séduit de plus en plus les consommateurs. Il est élaboré sans aucun intrant lors de la vinification, sauf le soufre. C’est un produit bio, il est sans danger pour la santé. Il est également apprécié par son goût authentique. Pour l’obtenir, le vin est cultivé suivant la viticulture biologique et biodynamique.

Processus de vinification du vin naturel

L’élaboration du vin naturel suit des techniques encore plus restrictives que la méthode bio. L’entretien du vignoble suit les méthodes traditionnelles. À la place de pesticides, des plantes sont utilisées pour éviter la prolifération des maladies. En ce qui concerne la conservation, le vin naturel est très sensible aux écarts de température. Le vigneron doit ajouter un peu de soufre afin de préserver la stabilité du produit. Tout comme le vin classique, le vin naturel se conserve dans une position couchée et dans un endroit situé à l’abri de la lumière.

Un vin, plus savoureux et meilleur pour la santé

Dans le cadre de la production de vin naturel, le sol est travaillé suivant la méthode biodynamique. Le raisin est donc de meilleure qualité, son goût est optimisé. Ce qui caractérise les spécificités du vin nature, c’est qu’il est cultivé sans ajout de pesticide. Le jus de raisin obtenu procure un arôme frais et authentique. Il fait profiter du bon goût d’un vin du terroir dont la qualité est digne d’être qualifiée de « grand cru ». D’un autre côté, choisir du vin sans produit chimique réduit le nombre de produits cancérigènes et favorise la santé des consommateurs.

Choisir le vin naturel pour préserver l’environnement

Pulvérisés sur les vignobles, les pesticides peuvent se propager sur les cours d’eau lors des grandes pluies. Toute la faune marine peut ainsi être atteinte par ces résidus. Les humains eux aussi peuvent être contaminés. Ce processus peut alors être responsable de la baisse de la diversité.

L’exploitation du vin naturel : impact sur l’emploi

Comme il est dit plus haut, la fabrication du vin naturel exige l’abandon de l’usage de produits chimiques. Ce qui implique un contrôle plus poussé sur le développement de la vigne. Des employés supplémentaires sont requis. Étant plus fragiles, les raisins nécessitent plus de travail. De plus, tout se fait à la main et demande du temps et de l’effort physique. Pendant les prochaines vendanges, les employés seront alors contents de récolter en toute convivialité le fruit de leur travail.

Astuces pour mieux apprécier le vin naturel

Afin que le vin naturel dévoile toute sa qualité, il doit sortir de la cave au moins 2 heures avant sa consommation. Au cas où il aurait été transporté, il faut attendre 48 heures avant de le déguster. Au palais, un vin trop chaud semble trop alcoolisé. Pour y remédier, il suffit de le placer dans un seau à glace avant de le savourer. Un vin trop froid quant à lui peut s’avérer être sans goût. Pour diminuer sa température, il faut le verser dans un verre et attendre qu’il gagne la température ambiante.

Avenall David